Pourquoi devenir auto entrepreneur, et comment s’y prendre ?

Auto entrepreneur

Publié le : 28 mai 20195 mins de lecture

Le fait de devenir auto entrepreneur est une opportunité qui séduit de nombreux actifs en France chaque année. Sans être exempt de défauts, ce statut bien particulier offre un certain nombre d’avantages qu’il convient de ne pas négliger ! Alors comment fonctionne-t-il, quelles sont les opportunités professionnelles allant avec, et que faut-il savoir sur l’inscription et la création d’une auto-entreprise ? On vous dit tout au cours de cet article !

Devenir auto entrepreneur, comment ça se passe ?

Il est très simple de réaliser les démarches administratives nécessaires afin de devenir auto entrepreneur. En effet, ceux qui le souhaitent peuvent s’en remettre aux services d’une société spécialisée telle qu’espace-autoentrepreneur.com, ou bien le faire par leurs propres moyens en se rendant sur le portail officiel des auto-entrepreneurs. Ils doivent remplir un formulaire en ligne, ce qui signifie qu’ils n’ont pas besoin de se déplacer lors de la procédure de création de leur société personnelle.

Ce formulaire contient des informations sur l’identité de l’entrepreneur (nom et prénom), sur ses moyens de contact (adresse mail et physique, numéro de téléphone), ainsi que sur le type d’activité professionnelle qu’il souhaite exercer en free-lance. Une fois que ces informations sont communiquées à l’administration, le micro-entrepreneur se voit affilié au CFE (centre de formalité des entreprises) adapté, et reçoit un numéro de SIRET.

La réception de ce numéro de SIRET lui ouvre le droit à la commercialisation, donc à la facturation de ses services ou de ses produits.

Quelles sont les limites à prendre en compte ?

La première chose à savoir en voulant devenir auto entrepreneur est que certaines entreprises peu scrupuleuses se servent de ce statut pour du salariat camouflé.

Au-delà de cela toutefois, le chiffre d’affaires de la micro-entreprise est limité à 70 000 euros pour les activités de servies et à 170 000 euros dans le cas d’une société dédiée à l’achat et à la vente de marchandise.

Si votre activité est sur la bonne voie, il peut s’avérer préférable d’opter pour y mettre fin afin de se tourner vers une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) afin de dépasser ces limites. Consultez Entreprise-et-compagnie.fr pour en savoir plus sur les différents types d’entreprises.

Par ailleurs, votre chiffre d’affaires doit être déclaré régulièrement (mensuellement ou trimestriellement) afin que soient calculées vos cotisations sociales et fiscales. En dehors de ces contraintes, ce statut demeure intéressant et ouvre de nombreuses opportunités.

Pourquoi ouvrir une auto-entreprise ?

Les raisons de la création d’une auto entreprise sont nombreuses. En premier lieu, devenir auto entrepreneur offre la possibilité d’exercer son activité de manière indépendante dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. De la santé à l’agroalimentaire, en passant par la formation, l’administration, la communication ou encore le BTP, les portes vous sont ouvertes dans presque tous les domaines.

D’autre part, la micro-entreprise n’est pas soumise à la TVA. Cela signifie que vous n’avez pas à répercuter le prix de cette taxe sur le montant de vos factures. Vous bénéficiez donc d’un avantage compétitif face à vos concurrents.

Cela est d’autant plus intéressant que vous n’êtes pas obligé de renoncer à votre activité principale si vous êtes salarié du privé ou si vous occupez un poste dans la fonction publique. En effet, vous pouvez cumuler les deux statuts ! En d’autres termes, vous pouvez tenter une reconversion professionnelle, tester un projet d’entrepreneuriat ou tout simplement compléter vos revenus mensuels sans subir les risques associés à une société de plus grosse envergure, telle que l’EURL par exemple.

D’autres avantages sont à prendre en compte, comme une comptabilité allégée qui ne consiste qu’à la mise à jour régulière d’un cahier de recette, ainsi que d’un éventuel cahier d’achat.

Plan du site